Si Donald Trump a partiellement révisé sa position sur l’Otan, qu’il jugeait «obsolète» lors de sa campagne électorale, son attitude sur la nécessiter d’augmenter de manière considérable le montant des cotisations versées par les pays membres reste la même.

Le Président américain Donald Trump a pointé samedi qu’il était injuste que les cotisations versées par les Américains à l’Otan soient beaucoup plus importantes que celles versées par les autres pays membres.

« Les autres pays membres de l’Alliance doivent payer plus. Actuellement, les États-Unis paient beaucoup plus que n’importe quel autre pays. Et c’est injuste aussi bien à l’égard de l’Amérique que vis-à-vis des contributeurs américains », a déclaré Donald Trump, intervenant devant des militaires américains sur la base de Sigonella, en Italie. Les propos du Président ont été retransmis par les principales chaînes de télévision du pays.

Donald Trump a assuré que le travail dans ce sens était en cours. « Et je vous dis qu’au cours de l’année passée des changements étaient survenus. En fait, l’Otan commence à percevoir de l’argent de la part des pays qui font actuellement ce qu’ils n’avaient jamais fait auparavant », a poursuivi le Président.

« Nous voulons que tout soit juste à l’encontre des États-Unis. […] Nous serons tous plus sécurisés si tous [les pays de l’Otan, ndlr] paient ce qu’ils doivent », a souligné l’hôte de la Maison-Blanche.

Rappelons que lors de sa campagne présidentielle, Donald Trump avait déclaré que l’Otan était obsolète. Toutefois, après son élection à la tête des États-Unis, sa position a changé. Il avait en outre fait entendre à plusieurs reprises qu’il était nécessaire que tous les pays membres de l’Alliance remplissent leurs engagements en matière de budget militaire, qui doit représenter 2 % du PIB. Aujourd’hui, seuls cinq États sur 28 ont fait les efforts nécessaires.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;