Alors que les vignerons français et espagnols se crêpent le chignon pour désigner qui produit le meilleur vin, les autorités de ces deux pays semblent avoir trouvé la solution pour les réconcilier. Ainsi, une coopération bilatérale pourrait être prochainement mise en place pour mettre fin à cette guerre œnanthique.

Vin français ou vin espagnol? Un choix souvent difficile dans les supermarchés, où le prix l’emporte souvent sur la qualité. Cependant, pendant que les consommateurs font tranquillement leur choix en fonction de leur budget, une véritable guerre fait rage dans les vignobles où les vignerons français essaient de chasser de leur territoire leurs concurrents. Les attaques à l’encontre du vin espagnol, trois fois moins cher que son concurrent français, sont déjà monnaie courante, et remontent régulièrement aux oreilles des autorités françaises mais aussi de la Commission européenne.

Pour mettre fin à ce conflit, les deux pays se sont assis à la tables des négociations pour essayer de trouver la solution. Ainsi, le secrétaire général espagnol de l’agriculture Carlos Cabañas a exigé de son homologue français qu’il « prenne ce problème au sérieux » et lui a demandé d’« assurer la sécurité lors du transport des marchandises sur le territoire français ». Pour ce faire, la décision a été prise de « renforcer la coopération entre les institutions publiques et les producteurs des deux pays ainsi que de créer un comité bilatéral dans le domaine de la viniculture ».La première rencontre du comité devrait se tenir à Paris le 25 juillet avec pour objectif de favoriser l’échange des données économiques et de mettre en place différents types de compensations pour les producteurs.

L’Espagne est le premier exportateur de vin au monde, et le troisième derrière la France et l’Italie relativement aux revenus obtenus de la vente de cette boisson, ce qui s’explique par les prix bas de la production espagnole. Ainsi, si le prix moyen pour le vin français est de 5,89 euros par litre, le vin espagnol ne coûte que 1,18 euros pour la même quantité de produit. Il est à noter que le vin espagnol se vend généralement en vrac (58 % de la production contre seulement 20 % en France).

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;