Au lendemain d’un nouveau tir de missile, Pyongyang vante ses progrès dans le domaine balistique et s’engage à envoyer un «cadeau» encore plus grand aux Yankees.

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, a supervisé un essai de missile balistique contrôlé par un système de navigation et a ordonné le développement d’armes stratégiques plus puissantes, a annoncé mardi l’agence de presse nord-coréenne, KCNA, au lendemain d’un nouveau tir de missile.Kim Jong-un s’est dit convaincu que le pays allait « faire un bond en avant encore plus important et dans cet esprit d’envoyer un « cadeau » plus grand aux Yankees », face aux provocations militaires américaines, poursuit l’agence nord-coréenne.

Le missile était équipé d’un système perfectionné de pré-lancement, une nouveauté par rapport aux précédents missiles de courte portée, ajoute KCNA, confirmant le tir d’un missile de type Scud modifié annoncé par la Corée du Sud.L’essai visait à vérifier les capacités de ce nouveau système de navigation et la fiabilité d’un nouveau lanceur mobile.

La Corée du Nord a procédé lundi au tir d’un missile de courte portée qui a fini sa course en mer au large de sa côte est, dernier essai en date d’une série rapprochée menée au mépris des décisions des Nations unies.

Depuis l’année dernière, la Corée du Nord a accéléré le rythme de ses essais balistiques et revendique des avancées majeures en la matière. Ces revendications, difficiles à vérifier, comportent, selon des experts, un fond de vérité.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;