Pékin s’est exprimé au sujet de l’essai du bouclier antimissile intercontinental américain, en espérant que les systèmes de défense antimissile des «certains pays» n’affecteront pas la sécurité et la stabilité du monde.

Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a commenté l’essai du bouclier antimissile américain.

« Notre position sur la question de défense antimissile est très claire. Nous espérons qu’à cet égard, les pays concernés se garderont d’avoir une influence négative sur la stabilité et la sécurité internationale et régionale », a souligné Mme Chunying.

L’Agence de défense antimissile américaine a auparavant annoncé que les États-Unis avaient mené mardi un essai réussi d’un missile destiné à intercepter des missiles intercontinentaux, une première depuis trois ans.

Il s’agit d’un test du système de défense antimissile GMD (Ground-based Midcourse Defense), basé en Californie.Le Pentagone a procédé au test suite à une série de tirs de missile effectués par la Corée du Nord en 2017. Washington avait déjà réagi aux tirs de missiles de Pyongyang par le déploiement de missiles THAAD en Corée en Sud et par l’augmentation de sa présence militaire dans la région.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;