La police de Dubaï vient d’embaucher le premier robot humanoïde. Maitrisant six langues, il sera déployé dans les centres commerciaux et les parcs d’attraction de la ville

Un prototype de robot policier a été présenté mercredi soir à Dubaï, aux pieds de Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde (828 mètres de haut). L’humanoïde habillé en gendarme et circulant sur roues est doté d’un ordinateur qui sert à informer la police sur des crimes éventuels ou à fournir des informations sur les contraventions routières.

​Les robots seront déployés principalement dans les zones touristiques, relate l’AFP. Ils sont équipés d’une caméra qui transmet des images en direct à la salle des opérations de la police.

Il est aussi capable d’identifier des personnes recherchées par la police. Mais il ne pourra pas se substituer aux agents quand il s’agit d’effectuer des arrestations, reconnaissent les policiers.

​Le Robocop de Dubaï mesure 1,70 m et pèse cent kilogrammes. Il se déplace de manière autonome sur un système de navigation spécifique. Il peut également saluer les passants et reconnaître les émotions sur les visages. À une distance de 1,5 m, il est capable de discerner les gestes des mains.

La police de Dubaï s’est fait déjà connaître pour des patrouilles en bolides de sport de type Lamborghini ou Ferrari. Le nouvel officier robot devrait représenter le quart de ses effectifs d’ici 2030. Dubaï attire annuellement quelque 15 millions de visiteurs.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;