L’arrêt du programme nucléaire nord-coréen n’empêchera pas les États-Unis de déployer le bouclier antimissile, estime le président russe Vladimir Poutine

Si la Corée du Nord abandonne son programme nucléaire, les États-Unis trouveront un autre prétexte pour étendre le bouclier antimissile, a déclaré jeudi Vladimir Poutine aux chefs d’agences d’information internationales dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

« Si demain la Corée du Nord annonce qu’elle arrête ses essais nucléaires et son programme balistique, la construction du système de défense antimissile des États-Unis sera poursuivi sous un autre prétexte, ou sans aucun prétexte comme cela se fait actuellement en Europe. Il va de soi que nous devons réfléchir là-dessus », a indiqué M. Poutine.

Institué en 1997, le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se déroule depuis 2006 sous le patronage et avec la participation du Président de la Fédération de Russie.En 2016, le Forum a rassemblé plus de 12 000 participants venus de 133 pays parmi lesquels des chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants de grandes entreprises ainsi que des experts et des représentants de la société civile.

L’édition 2017 du SPIEF se déroule les 1er-3 juin.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;