Le porte-avions américain USS Carl Vinson, déployé au large de la péninsule de Corée, s’apprête à quitter cette région où les États-Unis ont déjà envoyé un autre porte-avions, l’USS Ronald Reagan, et comptent y dépêcher un troisième navire de ce type, l’USS Nimitz.

Le groupe d’attaque de la Marine US dirigé par le porte-avions nucléaire USS Carl Vinson quittera la mer du Japon le 31 mai, a annoncé mercredi l’agence sud-coréenne Yonhap se référant aux militaires du pays.

Le groupe naval comprend également le croiseur lance-missiles USS Lake Champlain (CG-57) ainsi que les destroyers USS Michael Murphy (DDG-112) et USS Wayne Meyer (DDG-108), tous les deux équipés de systèmes d’alerte précoce Aegis.

Début avril, les États-Unis ont déployé un groupe naval conduit par l’USS Carl Vinson au large de la péninsule de Corée sur fond de plusieurs essais de missiles effectués par Pyongyang. Au fur et à mesure que le porte-avions avançait en mer du Japon, il a pris part d’abord à des exercices conjoints avec l’armée de l’air du Japon, puis à des exercices avec la Marine sud-coréenne.

L’USS Carl Vinson porte près de 70 avions et hélicoptères, dont 24 chasseurs-bombardiers F/A-18 embarqués, 10 avions de ravitaillement, 10 avions de lutte anti-sous-marine S-3A, six hélicoptères tactiques de lutte anti-sous-marine, quatre avions de reconnaissance radio-électronique EA-6B et quatre avions AWACS E-2.Un autre porte-avions américain, l’USS Ronald Reagan, a mis le cap sur la péninsule de Corée le 19 mai dernier.

Les médias ont ensuite annoncé que les États-Unis avaient l’intention d’envoyer un troisième porte-avions, l’USS Nimitz, l’un des plus grands navires de guerre du monde, en mer du Japon. Le porte-avions serait appuyé par les destroyers USS Kidd et USS Shoup.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;