La compagnie aérienne américaine United Airlines risque une amende d’environ 500 000 dollars pour avoir utilisé 23 fois un Boeing Dreamliner défectueux

La Federal Aviation Administration (FAA), agence gouvernementale américaine chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile, menace d’infliger une amende de 435 000 dollars (387 000 EUR) à la compagnie aérienne United Airlines pour l’exploitation d’un avion qui « n’était pas en état de navigabilité ».

Selon la FAA, la société United Mechanics a remplacé un manomètre de la pompe à essence d’un Boeing 787 Dreamliner le 9 juin 2014 mais n’a contrôlé les résultats de son travail que 19 jours plus tard.

​Le Boeing en question a entre-temps effectué 23 vols domestiques et internationaux dont deux après que la compagnie aérienne a reçu un avis de la FAA.

À présent, United Airlines se dit prête à collaborer avec la FAA au nom de la sécurité des passagers.

Lien

Etiquette: ; ; ;