L’US Air Force envoie des bombardiers stratégiques B-52 capables de porter jusqu’à 31.500 kg de bombes, dont des armes nucléaires, et 800 militaires pour d’énièmes manœuvres conjointes près de la frontière russe.

Plusieurs bombardiers stratégiques B-52 de l’US Air Force ainsi que 800 soldats sont actuellement déployés au Royaume-Uni dans le cadre d’exercices militaires conjoints qui se tiendront en Europe orientale en juin.

« Les B-52 Stratofortress à capacité nucléaire participeront à une série d’exercices conjoints qui se dérouleront principalement aux portes de la Russie, en particulier en mer Baltique, dans l’Arctique et le long de la frontière entre la Russie et des partenaires de l’Otan », relate CNN.

Le média précise notamment que les manœuvres en question interviennent alors que « l’armée américaine veut chercher à rassurer ses alliés européens suite aux questions qui se posent autour de la vision qu’a le Président Donald Trump du rôle mondial des USA et de ses aspirations concernant la politique étrangère ».

D’après un communiqué de presse de l’US Air Force, « l’entraînement avec les alliés et les partenaires communs améliore la coordination entre alliés et permet à l’US Air Force d’établir des relations durables, nécessaires pour faire face à un large éventail de défis mondiaux ».En visite à Bruxelles à l’occasion du sommet de l’Otan, le Président Donald Trump a dressé le 25 mai la liste des principales menaces à l’Alliance atlantique. La « menace russe » y tient une place aux côtés du terrorisme, de la migration et la répartition de ce fardeau financier entre les pays membres de l’Alliance.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;