L’Organisation terroriste «État Islamique» tente à trouver des partisans sur Internet en orientant les jeunes gens pour l’exécution des attentats en l’Allemagne

Sur ce phénomène, comme écrit le journal à sensation allemand Bild, le chef du département Fédéral de la protection de la constitution de l’Allemagne Khans-Georg Maasen en conférence sous le nom «les Réponses des démocraties occidentales à la menace du côté du terrorisme islamique» a déclaré.

«Ils ciblent d’une manière orientée sur Internet le contact avec les jeunes gens et tentent d’implanter les idées radicales à l’aide de la propagande islamiste pour les utiliser par la suite pour les attentats», — a déclaré Maasen.

Au dire de l’expert du terrorisme, Peter Nojman, du collège Royal de Londres, c’est devenu «une des méthodes de l’ensemble des terroristes pour l’organisation terroriste». ISIS est de plus en plus souvent liés aux partisans à l’aide de tels mentors virtuels et par Messenger, utilisant égallement des codes, et accompagne sous tutelle jusqu’à l’attentat», — marque Nojman.

L’avantage du moyen semblable, à l’avis du spécialiste, est évident : «les chefs Secrets peuvent diriger les conscrits gratuitement par Messenger comme Whatsapp ou Telegram, et en outre les services secrets ou d’autres départements ne pourront pas apprendre les plans des terroristes».

Le président du syndicat de la police de l’Allemagne Oliver Malkhov reconnaît que les programmes semblables ne peuvent pas être forcer.» Cela doit changer «, — Assure Malkhov.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ;