La nuit du 3 juin a été endeuillée au Royaume-Uni par deux attaques contre des passants et des policiers sur le London Bridge et au Borough Market. Suite à l’évènement, les de condoléances et les dénonciations se multiplient

De nombreux hauts responsables politiques ont exprimé leur profonde tristesse et adressé leurs condoléances au Royaume-Uni après l’attentat de Londres survenu dans la nuit de samedi au dimanche.

Le maire de Londres Sadiq Khan a qualifié les événements de samedi soir à Londres d’« attaque délibérée et lâche », visant des « Londoniens et touristes innocents en train de profiter de leur samedi soir ».

« Il n’existe aucune justification possible pour de tels actes barbares », a déclaré le maire qui avait déjà dû faire face en mars dernier à un attentat au camion sur le pont de Westminster.

Quant au Premier ministre britannique, Theresa May n’a pas encore dévoilé de commentaire substantiel sur l’attaque, mais indiqué que « ce terrible incident était traité comme un possible acte terroriste ».

Le président des États-Unis a été parmi les premiers dirigeants mondiaux à commenter la double attaque à Londres:

« Quoi que les États-Unis puissent faire pour apporter leur aide à Londres et au Royaume-Uni, nous sommes là — nous sommes avec vous. Que Dieu vous bénisse », s’est-t-il exprimé via Twitter.

Outre ce message, M. Trump a appelé Mme May au téléphone et l’a assurée du « soutien total » des États-Unis après ce « brutal attentat terroriste ».La Chancelière allemande Angela Merkel s’est déclarée bouleversée par l’attentat. « Nous sommes aujourd’hui liés au-delà de toutes les frontières par l’effroi et le deuil mais aussi par la détermination », a-t-elle déclaré en réaction.

Le ministère australien des Affaires étrangères a proposé son aide et son soutien au gouvernement britannique suite à l’attaque, a déclaré le chef de la diplomatie australienne Julie Bishop sur Twitter.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a lui aussi transmis son message de soutien aux Londoniens. « Terribles nouvelles de Londres. Les Canadiens sont unis pour exprimer leur affection et leur soutien à nos amis de Londres », a-t-il déclaré.Le Président français Emmanuel Macron a tenu à apporter son soutien aux Britanniques dans un tweet.

Les chefs de l’Otan et de l’Union européenne ont également présenté leurs condoléances.

« Je suis avec horreur les derniers événements de Londres. Pensées et prières sont avec les victimes et leurs familles », a écrit Jean-Claude Juncker sur Twitter.

Mes pensées sont avec tous ceux touchés dans les attaques brutales de Londres. Nous sommes solidaires avec le peuple de Londres

La chanteuse Ariana Grande, dont le dernier concert à Manchester a été ciblé par une attaque meurtrière, a déclaré via Twitter qu’elle priait pour la capitale britannique. La chanteuse doit participer dimanche soir à Manchester à un concert commémoratif.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;