Un millier de supporters rassemblés sur une place centrale à Turin pour la finale de la Ligue des champions ont été blessés lors de bousculades, selon un nouveau bilan de la police italienne dimanche

Plusieurs milliers de supporters rassemblés samedi soir sur une place centrale de Turin pour la finale de la Ligue des champions entre la Juventus et le Real Madrid. Un mouvement de panique a provoqué des bousculades. On dénombre environ un millier de blessés.

Environ dix minutes avant la fin du match, suivi par près de 20 000 personnes et remporté 4-1 par le Real Madrid, la foule a été prise de panique à la suite de l’explosion d’un pétard ou des cris d’un supporter parlant d’une bombe.

La foule, prise de panique, s’est alors mise à courir avant de se heurter à des barrières de sécurité ou aux bâtiments entourant la place San Carlo de Turin où des écrans géants avaient été installés.

Selon les derniers chiffres, ce mouvement a fait un millier de blessés, dont beaucoup tombés par terre et blessés par des débris de verre. Initialement la police italienne avait fait état de 200 blessés.

Les causes de ce mouvement de foule ne sont pas établies définitivement. Plusieurs blessés, dont un enfant de 4 ans, ont été hospitalisés et sont dans un état critique.

Les témoins comparent la bousculade à Turin avec la tragédie au stade du Heysel de Bruxelles pendant la finale de la Coupe des clubs champions en mai 1985 entre la Juventus et Liverpool. Un muret s’était effondré sous la pression de supporters, faisant 39 morts et des centaines de blessés.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;