Les médias italiens ont dévoilé ce qui avait déclenché le mouvement de panique à Turin dans la foule de milliers de supporters massés samedi soir sur une grande place de Turin pour assister sur écran géant à la finale de la Ligue des champions

Le mouvement de panique au sein de la foule de supporters rassemblés samedi soir sur la place San Carlo à Turin aurait été provoqué par deux adolescents plaisantins, relate le site Football Italia.Les jeunes hommes, poursuit le site, auraient décidé de faire « une bonne blague » en se faisant passer pour des commandos-suicides. À en juger sur les enregistrements de caméras de surveillance dont dispose la police, l’un des adolescents a levé les bras et s’est mis à crier, ce qui aurait déclenché en fin de compte un mouvement de panique.

Convoqués au commissariat, les jeunes hommes ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés.

Un mouvement de panique provoqué par des rumeurs de bombe a fait plus de 1 500 blessés, dont 3 grièvement, samedi soir à Turin parmi la foule qui s’était rassemblée pour suivre sur grand écran la finale de la Ligue des champions de football entre la Juventus Turin et le Real Madrid.

À dix minutes de la fin, l’explosion de feux d’artifice suivie de rumeurs de bombe ont provoqué la panique sur la grande place San Carlo. La foule s’est mise à courir avant de se heurter à des barrières de sécurité ou aux bâtiments. Beaucoup sont tombés ou ont été blessés par des débris de verre. D’autres sont tombés dans une entrée de parking dont la barrière a cédé sous la pression de la foule. Le Real l’a emporté 4-1.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;