Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a commenté les accusations portées par CNN contre des «hackers russes» dans la récente crise qui secoue le Golfe. Selon lui, les flux d’information de la CNN sont sans lien avec la réalité

Dmitri Peskov s’est exprimé au sujet des déclarations de la chaîne CNN, qui a accusé sans fournir la moindre preuve des « hackers russe » d’avoir « piraté » l’agence de presse du Qatar.

« Un nouveau mensonge est rendu public. Malheureusement, nos collègues de CNN publient encore et encore des liens vers des sources non citées au sein des unités des certains services de renseignement etc., etc… C’est-à-dire que les flux d’information sont absolument déconnectés de la réalité. Une fake news est une fake news », a lancé le porte-parole du Kremlin.

Le conseiller du directeur de l’institut russe des recherches stratégiques Igor Pchenitchnikov a auparavant confié à Sputnik que l’information au sujet du « piratage » de l’agence de presse du Qatar (QNA) par des « hackers russes » n’était qu’une provocation visant à discréditer la Russie et à affaiblir son rôle dans le processus de règlement du conflit au Moyen-Orient.

Quant au Qatar, il ne s’est jamais officiellement adressé à l’ambassade russe à propos de « l’implication des hackers russes » dans le scandale diplomatique opposant Doha et un certain nombre de pays arabes.La chaîne CNN, se référant à des sources proches du dossier, a auparavant relaté que le FBI suspectait les « hackers russes » d’avoir piraté l’agence de presse du Qatar (QNA), ce qui a ensuite provoqué par la suite le scandale diplomatique actuel dans la région.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;