Dressant le bilan de la rencontre du Groupe d’action financière (GAFI) chargé de lutter contre le financement du terrorisme, un diplomate russe a fait état de la situation économique de Daech et a mis en garde contre ses tentatives de tisser des liens financiers avec différentes organisations européennes

Daech entreprend des tentatives d’investir dans des projets européens via des banques situées au Proche-Orient, a affirmé Dmitri Feoktistov, chef adjoint du département des nouveaux défis et menaces au ministère russe des Affaires étrangères. Selon le responsable, les faits étayant ces informations ont été transmis aux autorités américaines.« Pour appuyer nos propos, nous avons transmis aux Américains les noms de banques proche-orientales impliquées dans les opérations d’investissement à destination de deux pays européens », a-t-il indiqué aux journalistes à l’issue de négociations avec la délégation américaine dans le cadre d’une rencontre du Groupe d’action financière (GAFI), organisme de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Sans citer les pays en question, le diplomate a ajouté que les « Américains comptaient examiner ces informations et nous ont exprimé leur reconnaissance. »
Ce n’est pas la première fois que les informations de ce type font surface, a assuré M. Feoktistov, évoquant les tentatives entreprises par Daech d’investir dans l’immobilier à New-York et en Turquie.

Selon le responsable, l’offensive antiterroriste en Syrie et en Irak a permis de détruire les infrastructures énergétiques et a fait subir aux terroristes un lourd manque à gagner en relation à la vente de pétrole et de gaz: en près de deux ans, les revenus mensuels ont chuté de 50 millions de dollars pour atteindre 12 à 20 millions de dollars. De surcroît, les avions de la coalition ont détruit près de 2 000 camions-citernes, tandis que 4000 autres véhicules de ce type, 206 sites de production pétrolière et gazière et 112 sites de pompage ont été détruits par les forces aérospatiales russes.Comme l’affirme M. Feoktistov, les terroristes envisagent de compenser les pertes en extorquant de l’argent aux civils et au moyen de vente d’autres types ressources: en Syrie ils se sont emparés plusieurs mines de sel et de cimenteries alors qu’en Irak, ont pris sous leur contrôle une mine de phosphate.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;