Les missiles balistiques tirés par Pyongyang sont capables de frapper les Etats-Unis, selon un haut responsable au sein du Pentagone

L’Agence américaine de défense antimissile doit admettre dans son travail que les missiles balistiques nord-coréens sont capables d’atteindre le territoire des Etats-Unis, a déclaré au Congrès américain le chef de l’Agence, le vice-amiral James Syring.

« Les succès (de la Corée du Nord, ndlr) obtenus ces six derniers mois dans le domaine de la mise au point et de la démonstration de missiles balistiques ont suscité une grande préoccupation chez moi et chez d’autres personnes. Nous devons admettre qu’un missile nord-coréen doté d’une ogive nucléaire est tout à fait capable d’atteindre le territoire des Etats-Unis », a indiqué le vice-amiral.

Il a toutefois souligné que les Etats-Unis disposaient de ressources suffisantes pour se protéger contre une telle attaque.

Auparavant, les militaires américains ont testé avec succès un système d’interception de missiles balistiques déployée en Californie et en Alaska.

Selon un mémorandum diffusé par le Pentagone, les missiles tirés ont « montré leur capacité à protéger le pays contre un nombre réduit de missiles de moyenne portée ainsi que contre les missiles intercontinentaux ».

Ces derniers temps, Pyongyang mène activement des tests de missiles. Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté le 2 juin dernier une résolution visant Pyongyang. Le document inclut à la liste des sanctions 14 personnes physiques, principalement des responsables nord-coréens, et quatre personnes morales, dont la banque Koryo et les forces balistiques stratégiques du pays.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;