Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a vivement critiqué le communiqué de la Maison-Blanche suite aux attentats de Téhéran, qui a indiqué sur son site officiel que «les Etats qui parrainent le terrorisme risquent d’être victimes du mal qu’ils favorisent»

Téhéran a condamné sans ambiguïté la déclaration publiée par la Maison-Blanche sur le site officiel suite aux attentats au Téhéran du 7 juin.

« La déclaration de la Maison-Blanche et les sanctions du Sénat au moment où les Iraniens sont confrontés au terrorisme soutenu par des clients des États-Unis sont répugnantes. Le peuple iranien rejette de telles marques d’amitié venant des USA », a écrit le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

​La Maison-Blanche a auparavant exprimé ses condoléances à Téhéran. Néanmoins, elle a également souligné que « les Etats qui parrainent le terrorisme risquent d’être victimes du mal qu’ils favorisent ».

Le Parlement et le mausolée de l’imam Khomeiny à Téhéran ont été visés le 7 juin par deux attaques terroristes. Un kamikaze a fait détoner sa ceinture explosive au sein du Parlement iranien et une femme s’est fait exploser à l’extérieur du mausolée, selon les médias iraniens. Selon différentes sources, il y aurait eu jusqu’à quatre agresseurs dans le Parlement et au moins deux au dans le mausolée.C’est la première fois que des attaques quasi-simultanées sur de tels lieux hautement symboliques iraniens ont eu lieu à Téhéran.

Daech a revendiqué les deux attaques qui ont fait au moins 12 morts et 43 blessés.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;