Le chef de file des travaillistes britanniques Jeremy Corbyn a appelé le Premier ministre Theresa May à envisager de démissionner en raison des résultats des législatives anticipées

Les médias britanniques ont évoqué l’idée d’un « parlement suspendu » dans l’hypothèse où le Parti conservateur du Premier ministre n’obtiendrait pas la majorité absolue à la Chambre des communes.

Jeremy Corbyn a déclaré que Theresa May avait convoqué le scrutin parce qu’elle avait besoin d’un mandat.

« Mais elle a perdu des sièges conservateurs, perdu des votes, perdu le soutien et la confiance. C’est assez pour qu’elle parte », a déclaré le chef des travaillistes cité par le Guardian.

Il a ajouté qu’il était fier de la campagne menée par son parti.

« Je suis très fier des résultats que nous observons aujourd’hui partout dans le pays quand les gens votent dans l’espoir d’un avenir  meilleur», a-t-il indiqué.

Au sein même des conservateurs, l’ancienne ministre Anna Soubry a estimé que le Premier ministre devait envisager une démission, soulignant qu’elle se trouve « dans une situation très difficile ».Aucune formation politique n’est parvenue à obtenir la majorité absolue de 326 sièges à l’issue des élections législatives anticipées de jeudi. D’après les derniers résultats, encore provisoires, sur un total de 650 sièges, le Parti conservateur obtient 315 mandats, le Parti travailliste — 261, les Libéraux-démocrates — 12, le Parti national écossais (SNP) — 34, les Verts — 1.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;