L’équipe de football d’Arabie saoudite a scandalisé les réseaux sociaux en refusant de rendre hommage aux victimes de l’attentat terroriste de Londres avant le match de qualification pour la Coupe du monde contre l’Australie

Lors d’un match de qualification jeudi pour le Mondial-2018, les joueurs de l’équipe d’Arabie saoudite ont continué de s’échauffer alors que leurs adversaires, l’équipe d’Australie, observaient une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Londres,

La sélection d’Arabie saoudite affirme avoir informé la Fédération d’Australie de football (FFA) que les Saoudiens ne participeraient pas à l’action car un tel comportement « ne correspondait pas à leur culture ».

Il est à noter qu’en décembre dernier, les membres du club saoudien Al Ahli ont rendu hommage aux footballeurs de l’équipe brésilienne de Chapecoense morts dans un crash aérien avant un match amical contre le FC Barcelone.

La conduite de l’équipe d’Arabie saoudite a déconcerté de nombreux observateurs.

Un porte-parole de la FFA a raconté qu’initialement, les Saoudiens avaient annoncé leur intention de participer à l’action en hommage aux victimes.

« Nous nous sommes adressés à la Confédération asiatique de football et à l’équipe nationale d’Arabie saoudite pour organiser une minute de silence en hommage aux victimes des attaques terroristes de samedi soir à Londres, notamment à deux Australiennes mortes dans ces attaques. Ils (responsables de la Confédération et de l’équipe saoudienne) ont accepté. Mais plus tard nous avons été informés que cette tradition était contraire à la culture de leur pays », a déclaré le porte-parole.

Les réseaux sociaux ont vertement critiqué les footballeurs saoudiens. Le journaliste Andy Watt a qualifié ce comportement d’infâme.

« Pour un pays qui exige du respect, ils en montrent peu. Infâme », a-t-il réagi via Twitter.

« J’espère que la FIFA punira l’Arabie saoudite pour le manque de respect manifesté avant le match. Ne pas participer à une minute de silence est dégoûtant », a tweeté PG3_12.

« Certaines choses sont plus importantes que le football », estime Daniel Passante.

 

Un internaute a de son côté démenti les affirmations selon lesquelles la culture musulmane ne respectait pas une minute de silence en mémoire des morts.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;