Un des terroristes du London Bridge comptait obtenir un emploi dans une société de sécurité travaillant pour des évènements sportifs. Ses motivations font l’objet d’une enquête de la part de la police

Un des terroristes qui avaient effectué l’attaque sur le London Bridge a essayé d’obtenir un poste dans une société de sécurité, dont les employés travaillent au tournoi de tennis de Wimbledon et à d’autres évènements sportifs, relate The Telegraph.

D’après les sources du quotidien, le Britannique d’origine pakistanaise Khurum Butt, âgé de 27 ans, leader présumé des terroristes, avait planifié un entretien dans une société de sécurité qui travaille pour Wimbledon et les matchs de la « Premier League » anglaise. Il semblerait que l’entretien ait été fixé pour la fin juin.Selon le journal, actuellement les services de sécurité et le département antiterroriste de la police mènent une enquête pour comprendre les motivations de Butt pour obtenir ce travail. L’une des raisons possibles pourrait être le fait que le terroriste envisageait de commettre un attentat durant le tournoi de tennis, mais après l’attentat à Manchester il aurait décidé d’accélérer le cours d’évènements.

D’après The Telegraph, Butt avait travaillé dans le métro de Londres pendant six mois et avait démissionné en octobre.Trois personnes à bord d’une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge, en plein cœur de la capitale britannique, dans la nuit du 3 au 4 juin 2017. Les terroristes ont ensuite rejoint le quartier de Borough Market, où ils ont attaqué des passants au couteau. Selon les dernières informations, cet attentat a fait huit morts et 48 blessés. Les terroristes ont été abattus par la police huit minutes après que l’alerte a été donnée.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;