Paris et Moscou pourraient bientôt travailler ensemble sur les technologies électorales, s’est félicité Vassili Likhatchev, membre de la Commission électorale centrale de Russie

La Commission électorale centrale de Russie et le ministère français de l’Intérieur pourraient bientôt coopérer en matière d’organisation de scrutins, a expliqué à Sputnik Vassili Likhatchev, membre de la Commission. Il se propose de préparer un accord bilatéral, dont l’idée a été soutenue côté français.

« Aujourd’hui, j’ai proposé à la partie française d’envisager la conclusion d’un accord de coopération entre la Commission électorale centrale de Russie et le ministère français de l’Intérieur en matière de technologies électorales. Ils (les Français) ont activement soutenu l’idée », a indiqué Vassili Likhatchev.

M. Likhatchev qui a été officiellement invité à assister aux élections législatives en qualité d’observateur international a ajouté qu’il se mettrait à la rédaction d’un texte dès son retour de la France. « Ce sera un bon résultat de la diplomatie électorale russe », estime-t-il.

Précédemment, M. Likhatchev a annoncé à Sputnik son intention de rencontrer Laurie Bristow, ambassadeur britannique en Russie, pour évoquer divers aspects électoraux, notamment l’invitation d’observateurs russes.La République en Marche! a largement remporté le premier tour des élections législatives. D’après les données définitives publiées sur le site du ministère de l’Intérieur, le parti fondé par Emmanuel Macron et ses alliés du MoDem recueillent 32,32 % des suffrages exprimés.

Ceci étant dit, toujours d’après les données du ministère, seuls 48,71% des électeurs se sont rendus ce dimanche aux urnes. Parmi eux, 0,74% ont voté blanc et 0,34% nul. Comme l’ont déjà fait remarquer les médias, le grand gagnant est l’abstention.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;