Les services de fret japonais, conjointement avec des constructeurs navals, sont en train d’élaborer un nouveau type des cargos pilotés par l’intelligence artificielle. Ces navires sophistiqués n’auront pas besoin d’équipage et seront capables de compasser une carte et de prévoir les anomalies de fonctionnement avant qu’ils ne se produisent

De nouveaux modèles de cargo pourraient voir le jour vers 2025 au Japon. D’après les constructeurs, qui travaillent en partenariat avec les services de fret japonais, ces navires seront guidés par l’intelligence artificielle et n’auront donc plus besoin d’équipage. En outre, ils seront capables de choisir l’itinéraire le plus sécurisé et le plus ergonomique. De plus, cette intelligence artificielle saura présager les disfonctionnements et les autres problèmes techniques, ce qui contribuera à la réduction du nombre d’accidents.

un navire

Les sociétés navales comme Nippon Yusen ou Japan Marine United envisagent de mettre à l’eau quelque 250 cargos inhabités, pour un investissement de plusieurs centaines de millions de dollars.Néanmoins, dans les premiers temps, une petite équipe sera bien présente à bord de ces « navires-fantômes », mais après la période d’essai, ils seront censés fonctionner de manière autonome.

Une initiative similaire a également été annoncée par la société britannique Rolls-Royce, qui a pour projet de concevoir des cargos inhabités qui devraient être mis à l’eau vers 2020.

Toutefois, même si le navire de ce type est censé être piloté à distance avec tous les systèmes automatisés, il devrait tout de même être surveillé par un capitaine depuis son port d’attache, lequel veillerait au bon fonctionnement du bâtiment et pourrait passer en pilotage manuel en cas de problème.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;