Au moins 57 personnes sont mortes ces derniers jours dans des glissements de terrain et les pluies torrentielles de la mousson dans le sud-est du Bangladesh, annoncent les autorités du pays. Le bilan pourrait s’aggraver

Des fortes pluies s’abattent sur le Bangladesh depuis lundi matin. Des glissements de terrain et les pluies torrentielles de la mousson ont fait au moins 57 morts ces derniers jours, informe l’AFP. La plupart des victimes proviennent du district isolé de Rangamati et de celui de Bandarban.

​« Les opérations de secours sont toujours en cours. Le bilan pourrait s’aggraver étant donné que de nombreuses zones restent coupées du monde », a déclaré à l’AFP Reaz Ahmed, responsable de l’autorité de gestion des catastrophes.

​« Une fois que les pluies auront cessé, nous aurons une meilleure vision des dommages », a ajouté M. Ahmed.

Ces précipitations surviennent deux semaines après le passage du cyclone Mora, qui a tué au moins huit personnes et endommagé des dizaines de milliers d’habitations, souligne l’agence française.

​Le Bangladesh est régulièrement frappé par des moussons entre juin et septembre, qui font des victimes et causent des dégâts matériels.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;