Invité par Erwan Castel ce dimanche 11 juin, je me suis rendu sur place dans le quartier où il réside, à Oktyabrsky, constater de mes yeux l’aggravation de la situation de cette zone frappée régulièrement par les bombardements Ukrainiens

 
Les bombardements avaient commencé alors que je me rendais sur place, balayant une large zone allant de Pesky jusqu’à Spartak. Après être passé à Iversky au Monastère de Saint-Iver, nous nous sommes déplacés par la rue Stratanovtov jusqu’au pont de Putilovka complétement détruit sous les bombardements Ukrainiens bloquant l’accès principale entre le quartier Oktyabrsky et celui de Kievsky

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Film d’auteur du correspondant militaire des équipes News-Front, Philippe Calfine
Для плеера требуется установить Flash Player
 
 Très peu d’habitants encore sur place, nous rencontrons tout de même une dame agée dans la rue dévastée de Stratanov. Notre première approche fû agitée, ayant peur que nous soyons des journalistes étrangers venu faire une mauvaise image de la population locale et du Donbass, comme elle nous l’expliquera ensuite. Elle nous raconta brièvement son histoire, gachée depuis 3 ans, par la peur que le prochain obus la touche directement, effectivement, un grand nombre de maisons voisines n’ont plus de toit ni de fenêtre, avec des murs criblés d’impacts en tout genre
 
 
 
 
 
 
Erwan Castel sur une des nombreuses tombes détruites du cimetière du Monastère de Saint-Iver
 
 
 
 
 
 
 
Ces derniers jours les ukrainiens ont violé le cessez-le-feu sur 22 localités de la république par artilleries, tanks, lances-mines, véhicules blindés de combat d’infanterie, BTR, lance-grenades et les armes de tireurs
 
 
Les Ukrainiens continuent encore aujourd’hui impitoyablement à s’en prendre à la population civile. Les maisons tombent en ruines. Chaque jour, nous établissons de nouvelles victimes civiles

News Front continue à suivre la situation extrêmement tendue en DNR

 
 
 

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;