En piratant les systèmes de Daech, des agents israéliens ont appris que le groupe terroriste projetait des attentats à l’ordinateur piégé à bord d’avions. Des informations qui ont débouché sur le renforcement des mesures de sécurité aérienne dans plusieurs pays

Daech envisagerait d’utiliser les ordinateurs portables à bord d’avions en tant que bombe, relate The New York Times. Ces informations ont été obtenues par les agents israéliens, qui sont parvenus à pénétrer dans le réseau informatique d’un groupe qui confectionnait des engins explosifs au sein de Daech, affirme le média américain.

« C’est ainsi que les États-Unis ont appris que les terroristes élaboraient des explosifs capables de tromper les machines à rayon X installées dans les aéroports ainsi que d’autres moyens de contrôle, car leur apparence reproduit exactement celle des batteries pour les ordinateurs portables », indique le média.

Selon le New York Times, ces informations ont débouché en mars sur l’interdiction par les autorités américaines d’emporter ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les avions assurant les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de 10 aéroports internationaux des pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d’attentats. Plusieurs pays ont par la suite adopté des mesures similaires.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;