Dans un entretien accordé au réalisateur américain Oliver Stone, le Président russe est revenu sur l’histoire d’Edward Snowden, réfugié en Russie depuis qu’il a fuité les documents sur la surveillance de masse organisée par Washington et l’a qualifié d’«homme courageux»

Le célèbre lanceur d’alertes Edward Snowden est parvenu à échapper à la prison grâce aux erreurs commises par l’administration américaine, estime Vladimir Poutine. Interrogé par le cinéaste Oliver Stone sur le sort de l’ex-employé de l’Agence nationale de la sécurité américaine (NSA), le Président russe a répondu:

« Je suis convaincu que les autorités américaines agissaient sous la pression des circonstances, elles étaient trop énervées et elles ont commis des erreurs. C’est ce qui a sauvé Snowden. Sinon il serait maintenant en prison, » a indiqué M. Poutine.

Selon le chef d’État russe, Snowden « n’avait aucune intention de nous livrer quelque informations que ce soit ». « Il appelait à la lutte commune. Mais lorsqu’il s’est avéré que nous n’en étions pas encore prêts, j’en décevrais peut-être certains, j’ai dit qu’il s’était trompé d’adresse. Nous avions déjà des relations compliquées avec les États-Unis et que nous ne voulions pas encore plus de complications. Il est alors parti, il a disparu. »

Pour autant, M. Poutine a estimé que Snowden « est un homme courageux, il faut lui rendre justice ».En juin 2013, Edward Snowden a remis au Washington Post et au Guardian des dossiers secrets concernant le programme d’espionnage en ligne réalisé par les services secrets américains et britanniques.

Parti pour Hong Kong puis pour Moscou, le lanceur d’alerte a obtenu l’asile temporaire en Russie, à condition de cesser ses activités antiaméricaines. Le 1er août 2014, il a obtenu un permis de séjour de trois ans qui lui permet de séjourner en Russie et de voyager à l’étranger. Récemment, Moscou a décidé de proroger la durée du titre de séjour de Snowden, qui pourra ainsi rester en Russie jusqu’en 2020.4

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;