Pour lutter contre les drones de Daech à Raqqa, le Pentagone envisage d’envoyer en Syrie un contingent supplémentaire

Le Pentagone examine la possibilité d’envoyer en Syrie un contingent et du matériel supplémentaires afin de lutter contre les drones de Daech, annonce le quotidien Washington Post se référant à des fonctionnaires américains ayant requis l’anonymat.

Les interlocuteurs du quotidien ont souligné qu’à la différence de la situation qui règne dans la ville irakienne de Mossoul, les militaires américains participant à l’opération à Raqqa, où ils disposent de moyens moindres pour lutter contre les drones de Daech.

Selon le quotidien, les drones de Daech empêchent parfois les avions américains de réaliser des frappes dans la région.

Toutefois, le journal s’abstient de préciser la nature du matériel et le nombre de militaires qui seraient envoyés à Raqqa si le Pentagone décide effectivement d’augmenter son contingent en Syrie.

Occupée par Daech depuis 2013, Raqqa est considérée comme la capitale de ce groupe terroriste. L’opération de libération de Raqqa a débuté en novembre 2016 avec le soutien des commandos américains et de l’aviation des États-Unis et d’autres pays. Damas proteste contre la participation des militaires américains à l’opération et qualifie d’intervention leur présence dans le nord de la Syrie.

Lien

Etiquette: ; ; ;