Les États-Unis se disent prêts à se mettre à la table des négociations avec la Corée du Nord à condition que Pyongyang mette fin à son programme nucléaire

Les États-Unis s’engagent à lancer des négociations avec la Corée du Nord dès que Pyongyang mettra en œuvre une politique de dénucléarisation, a déclaré lors d’un point de presse la porte-parole du Département d’Etat, Heather Nauert.« Pour qu’on lance des négociations avec la Corée du Nord, il faut qu’elle s’engage sur la voie de la dénucléarisation », a-t-elle indiqué, tout en soulignant qu’aucune tentative n’avait été faite dans cette direction.

Selon elle, les États-Unis restent toujours « préoccupés par les provocations que la Corée du Nord n’a de cesse d’entreprendre ».

Pyongyang a procédé à des dizaines de tirs de missiles et à deux essais nucléaires depuis le début 2016. La Corée du Nord cherche à mettre au point un ICBM capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain, ce qui, selon le président américain Donald Trump, « n’arrivera pas ».

Le Conseil de sécurité de l’Onu avait adopté à l’unanimité vendredi un nouveau texte sanctionnant une petite vingtaine de responsables et entités nord-coréens.

Des diplomates à l’Onu ont dénoncé comme une provocation les derniers tirs de missiles nord-coréens, mais aucune réunion du Conseil de sécurité n’est prévue dans l’immédiat.

Lien

Etiquette: ; ; ;