La diplomatie russe a qualifié de déplorable la décision du Président américain Donald Trump d’annuler l’accord conclu fin 2014 avec Cuba par son prédécesseur démocrate Barack Obama

La révision de la politique américaine à l’égard de Cuba marque un retour à la rhétorique de la guerre froide, ce qui est déplorable, estime le ministère russe des Affaires étrangères.

«La nouvelle politique vis-à-vis de Cuba annoncée par le Président américain Donald Trump nous ramène à la rhétorique déjà oubliée de la guerre froide», lit-on dans un communiqué ministériel diffusé dimanche.

Selon la diplomatie russe, la Maison-Blanche doit «écouter la voix de la communauté internationale» et renoncer à «l’arrogance» dans ses rapports avec La Havane.Vendredi 16 juin, Donald Trump avait annoncé une révision de la politique d’ouverture envers Cuba engagée par son prédécesseur, Barack Obama, et l’annulation avec effet immédiat de l’accord historique conclu entre Washington et La Havane fin 2014. Le dirigeant US a subordonné une nouvelle normalisation à la libération des «prisonniers politiques» et à l’expulsion de personnes recherchées par la justice américaine.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;