L’armée syrienne et les forces de l’opposition pro-américaine se sont affrontées dans l’ouest de la province de Raqqa, annoncent des médias

Le média arabe Al-Masdar a annoncé, se référant à une source militaire, que des affrontements avaient éclaté dans la nuit de dimanche à lundi entre l’armée gouvernementale syrienne et la coalition des Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis.

Selon la source, les militaires syriens ont franchi la ligne de front retenue par les FDS pour récupérer le pilote du Su-22 abattu précédemment. Cependant, les combattants des FDS ont repoussé les forces gouvernementales.

Auparavant, la coalition anti-Daech sous le commandement des États-Unis avait confirmé avoir abattu un Su-22 syrien.Un communiqué de la coalition a noté que l’avion syrien avait été abattu parce qu’il avait bombardé la zone où étaient stationnées les Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis au sud de Tabqa (province de Raqqa).

La coalition a qualifié l’attaque contre l’avion de l’armée syrienne de «légitime défense collective», ajoutant qu’elle avait contacté l’armée russe pour désamorcer la situation après l’incident.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a déclaré que l’attaque de la coalition anti-Daech contre un avion des forces armées aériennes syriennes près de la ville de Raqqa était un acte d’agression et une aide aux terroristes.

Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a qualifié l’incident d’acte de guerre des États-Unis contre la Syrie.

«Les États-Unis frappent régulièrement sur des sites militaires et les forces armées de Syrie. Cela signifie qu’ils sont en état de guerre limitée contre la Syrie», a-t-il écrit lundi sur Twitter.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;