Suite à l’annonce selon laquelle la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a abbatu un Su-22 syrien dans la province de Raqqa, Sergueï Lavrov rappelle que la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie doivent être respectées par toutes les parties concernées et que chaque action soit coordonnée «sur le terrain» avec Damas

Il est primordial que l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Syrie soient respectées, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov après une réunion avec les ministres des Affaires étrangères des pays du BRICS.

«En ce qui concerne ce qui se passe «sur le terrain» en Syrie, nous estimons qu’il est nécessaire de respecter pleinement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie, comme le prévoit la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que d’autres documents de l’Onu», a dit M.Lavrov.

Il a également ajouté que toutes les actions de tous les acteurs dans la région devaient être coordonnées avec le gouvernement syrien.

«Par conséquent, toute action «sur le terrain» — et il y a de nombreux participants, y compris ceux qui effectuent des actions militaires — devrait être coordonnée avec Damas», a-t-il souligné.Par exemple, les parties russe, turque et iranienne coordonnent toujours toutes leurs initiatives et propositions avec la position du gouvernement syrien.

«Nous appelons les États-Unis et tous les autres qui ont des forces ou des conseillers «sur le terrain» d’assurer la cohérence de notre travail», a-t-il indiqué.

L’une des pistes de solutions pour une collaboration productive consiste notamment à établir des zones de désescalade.«J’incite tout le monde à éviter les actions unilatérales, à respecter la souveraineté de la Syrie et à rejoindre notre travail commun qui est coordonné avec le gouvernement syrien», a conclu le ministre.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;