Selon un responsable criméen, les sanctions ne balaieront jamais la détermination des habitants de la péninsule à rester au sein de la Russie

 

Les habitants de la péninsule de Crimée n’ont pas peur des sanctions européennes, a déclaré le chef de la commission des affaires interethniques du gouvernement criméen Zaour Smirnov en réaction à la prorogation des mesures restrictives de l’UE à l’égard de la Crimée et de la ville de Sébastopol.

«Les Criméens n’ont pas peur des démarches occidentales et sont déterminés dans leur volonté de rester avec la Russie. Nous n’avons jamais compté sur l’aide de l’Occident et nous nous attendons à la prolongation des sanctions, ce qui ne nous fait pas peur non plus», a indiqué M.Smirnov.

Selon lui, la Crimée est parvenue à s’adapter au régime de sanctions et à en tirer des bénéfices en développant sa propre économie.Plus tôt dans la journée, le Conseil de l’Union européenne a prorogé les sanctions adoptées en réponse au rattachement de l’ex-péninsule ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie.

Les sanctions comprennent des interdictions portant sur l’importation de produits originaires de Crimée ou de la ville de Sébastopol, ainsi que les investissements dans la région. Dans le même temps, les navires de croisière européens ne peuvent pas faire escale dans les ports de la péninsule de Crimée, sauf en cas d’urgence.

Lien

Etiquette: ; ; ;