Moscou. Le 19 juin.  Le conseil de la CE au niveau des chefs du Ministère des Affaires étrangères, siégeant lundi à Luxembourg, a pris la décision de la prolongation pour une année des mesures restrictives en ce qui concerne la Russie pour l’adjonction de la Crimée et Sébastopol, a communiqué le communiqué du conseil

Dans le communiqué s’enregistre que les sanctions sont prolongées jusqu’au 23 juin 2018.

Cette catégorie des sanctions insère les interdictions à l’importation dans la CE des produits de la Crimée et Sébastopol, l’investissement dans la Crimée et Sébastopol, les services liés à l’activité touristique dans la Crimée et Sébastopol; l’exportation de la série de marchandises et les technologies en Crimée et Sébastopol pour le transport, de télécommunication et les secteurs énergétiques, ainsi que pour les branches de gaz et de pétrole et de montagnes.

«Comme est indiqué dans la demande du 17 mars 2017 du haut représentant de la CE pour les affaires étrangères et la politique de la sécurité de la part de la CE, l’Union européenne continue à condamner l’annexion illégale de la Crimée et Sébastopol par la Fédération de Russie et reste entièrement catégoriquement orienté à réaliser la politique de la non reconnaissance», — a communiqué le Conseil de la CE.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;