Le fait que la coalition internationale dirigée par les États-Unis ait abbatu un Su-22 syrien dans la province de Raqqa est considéré par Moscou comme une agression et une aide aux terroristes

L’attaque de la coalition anti-Daech contre un avion des forces armées aériennes syriennes près de la ville de Raqqa est un acte d’agression et une aide aux terroristes, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

«Qu’est-ce que c’est, sinon un acte d’agression, sinon une violation directe du droit international», a-t-il indiqué à une agence russe.

«Si vous voulez, c’est une aide aux terroristes contre qui les États-Unis luttent, tout en prétendant mener une politique antiterroriste», a poursuivi M. Riabkov.

Il a également ajouté que cette frappe devait être «considérée comme une extension de la ligne américaine sur la négligence des normes du droit international».

La coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis a confirmé hier que son avion avait abattu ce dimanche un Su-22 syrien dans la province de Raqqa. Selon la coalition, l’avion de l’armée syrienne effectuait des frappes sur les forces combattant Daech.Plus tôt dans la journée de dimanche l’armée gouvernementale syrienne a annoncé que l’un de ses avions avait été abattu dans l’après-midi au sud de la ville syrienne de Raqqa par les forces de la Coalition.

Dans sa déclaration l’armée syrienne a en outre pointé que les actions de la coalition venaient entraver ses efforts dans la lutte contre les extrémistes de Daech.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;