Le ministère australien de la Défense a annoncé que le pays suspendait ses bombardements contre les positions du groupe terroriste Daech en Syrie, après que les forces de la coalition internationale ont abattu un avion syrien

Les autorités australiennes ont pris la décision de suspendre leurs frappes aériennes contre les positions des membres du groupe extrémiste Daech en Syrie, a annoncé le ministère australien de la Défense.

«En guise de mesures de précaution, l’opération des forces armées australiennes visant à effectuer des bombardements en Syrie a été temporairement suspendue», selon le ministère cité par Reuters.

Dimanche, l’armée gouvernementale syrienne a annoncé que l’un de ses avions avait été abattu dans l’après-midi au sud de la ville syrienne de Raqqa par les forces de la coalition alors que l’appareil était en mission contre Daech. Dans les heures qui ont suivi, la coalition a confirmé ce fait, accusant l’appareil —un Su-22 syrien — d’avoir bombardé la zone d’opération des Forces démocratiques syriennes, qu’elle soutient.Le ministère russe de la Défense a qualifié cet incident d’«agression militaire» et de flagrante violation du droit international et prévenu que tous les aéronefs et drones de la coalition à l’ouest de l’Euphrate, zone d’opération des Forces aérospatiales russes, seraient suivis par les systèmes de lutte antiaérienne.

En outre, la Russie a suspendu toute coopération avec les États-Unis dans le cadre du mémorandum sur la sécurité et la prévention des incidents dans le ciel syrien.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;