Une activité suspecte a été enregistrée par un satellite de reconnaissance américain aux alentours d’un site d’essais nucléaires en Corée du Nord

Pour la première fois depuis quelques semaines, un satellite espion américain a repéré une nouvelle activité aux alentours d’un site d’essais nucléaires souterrain en Corée du Nord, relate mercredi la chaîne CNN, se référant à ses propres sources.L’activité enregistrée, poursuit la chaîne, pourrait témoigner de travaux en cours visant à modifier l’entrée d’un tunnel débouchant sur l’un des sites d’essais souterrains.

À en croire les sources, il serait difficile pour le moment de déterminer si les travaux en question constituent des préparatifs pour un sixième essai nucléaire. Au demeurant, il ne serait pas exclu qu’il puisse avoir lieu lors de la visite à venir de la délégation chinoise à Washington.

Pyongyang a procédé à des dizaines de tirs de missiles et à deux essais nucléaires depuis le début 2016. La Corée du Nord cherche à mettre au point un ICBM capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain, ce qui, selon le président américain Donald Trump, «n’arrivera pas».

Le Conseil de sécurité de l’Onu avait adopté à l’unanimité vendredi un nouveau texte sanctionnant une petite vingtaine de responsables et entités nord-coréens.

Des diplomates à l’Onu ont dénoncé comme une provocation les derniers tirs de missiles nord-coréens, mais aucune réunion du Conseil de sécurité n’est prévue dans l’immédiat.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;