«Les sanctions ne nous concernent pas, nous travaillons ici dans le cadre des possibilités juridiques. Nous croyons en les perspectives du développement du marché russe et nous sommes persuadés que la nouvelle usine en Russie aura du succès.» Des experts évoquent la construction d’une usine de Mercedes-Benz près de Moscou

Mardi, le constructeur automobile allemand Daimler a commencé les travaux de construction de son usine de Mercedes-Benz dans la région de Moscou. La société envisage d’investir plus de 250 millions d’euros dans la production. Le projet de la première construction flexible des véhicules de Daimler en Russie prévoit en outre la création d’un millier d’emplois.

Les voitures Mercedes-Benz de classe SUV et les berlines de classe E seront produites à l’usine d’Essipovo, dans la région de Solnetchnogorsk, à 40 kilomètres au nord-ouest de Moscou. Les premières voitures seront construites d’ici 2019.

«Depuis plusieurs décennies, la Russie est pour nous l’un des marchés les plus importants. Dans le secteur des voitures premium, nous sommes les premiers en Russie. La construction de la nouvelle usine fera office de lien dans le réseau mondial de la production», a indiqué dans une interview de Markus Schäfer, employé haut placé de Mercedes-Benz Cars.

Il a en outre souligné que les sanctions n’entravaient pas la production des véhicules.«Les sanctions ne nous dérangent pas, nous travaillons ici dans le cadre des possibilités juridiques. Nous croyons en les perspectives du développement du marché russe et nous sommes persuadés que la nouvelle usine en Russie aura du succès et que sa production sera compétitive», a-t-il poursuivi.

Axel Bense, chef de la société General Manager CEO MBMR (Mercedes Benz Manufacturing Rus) a ajouté que son entreprise avait depuis longtemps l’intention s’implanter en Russie.

«Pourquoi la production est-elle créée ici? Parce que les Russes peuvent se permettre d’aimer les voitures de luxe. Par conséquent, Mercedes a pu après les années 1990 développer un business excellent en Russie. Dans ces conditions, on a décidé d’y aller de nouveaux investissements», a confié à Sputnik Matthias Schepp, président du conseil d’administration de la Chambre germano-russe de commerce.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;