Suite à l’agression perpétrée mardi contre un haut représentant de l’Agence russe d’exportation d’armements Rosoboronexport, l’ambassade russe à Paris a envoyé une note au ministère français des Affaires étrangères en vue d’éclaircir la situation

Le chef de la délégation représentant l’Agence russe d’exportation d’armements Rosoboronexport au Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget, Sergueï Kornev, a été victime mardi d’une agression, a fait savoir le matin du même jour Maria Vorobiova, porte-parole du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS).L’ambassade russe à Paris a indiqué de son côté que l’incident n’était pas lié à l’activité professionnelle du haut représentant et qu’il s’agissait dans ce cas d’un simple cambriolage.

«Il ne s’agit pas d’une agression ciblée contre un membre de la délégation russe, mais d’un cambriolage banal», a confié aux médias russes la porte-parole de la mission diplomatique russe à Paris, Anna Chlytchkova.

L’ambassade, a-t-elle poursuivi, a envoyé une note à l’adresse du ministère français des Affaires étrangères l’appelant à mener une enquête minutieuse et exhaustive sur l’incident.D’après les diplomates russes, les biens de M. Kornev n’ont pas été touchés. «Selon les données dont on dispose, les attaquants n’ont volé que le sac du chauffeur, qui se trouvait en l’occurrence sur le siège avant. Dans le sac, il y avait de l’argent et des documents», a précisé la porte-parole.

Pour rappel, quatre personnes ont été interpellées dans la foulée de l’incident. L’ambassade de Russie en France coopère actuellement avec les forces de l’ordre françaises dans le cadre du dossier.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;