L’armée de l’air américaine a reconnu que deux avions militaires dits du «jugement dernier», conçus pour résister à la chaleur dégagée par une explosion nucléaire, avaient été endommagés par une tornade dans le Nebraska

Le 23 juin, le porte-parole de l’US Air Force Patrick Ryder a annoncé que deux avions dits du «jugement dernier», qui ont été conçus dans les années 1970 pour les déplacements du secrétaire à la Défense ou du chef d’état-major inter-armées américain en cas d’attaque nucléaire contre les Etats-Unis, avaient été gravement endommagés par une tornade, qui s’est abattue par surprise sur la base aérienne d’Offutt, dans le Nebraska. Il a également déclaré ne pas être en mesure de préciser quand les avions pourraient de nouveau être opérationnels.

Le Pentagone possède à ce jour quatre avions de ce type. Grâce à leur équipement de ravitaillement en vol, ils peuvent rester dans les airs pendant plusieurs jours et sont censés être protégés contre la chaleur et les ondes électro-magnétiques provoquées par une explosion nucléaire.

De plus, ces avions disposent d’un système de communication satellitaire perfectionné afin de rester en contact avec le monde entier et peuvent aussi communiquer avec les sous-marins nucléaires américains.

En temps normal, ils servent aussi aux déplacements du secrétaire américain à la Défense à travers le monde.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;