Ivanka Trump, accusée de copie par un célèbre chausseur de luxe italien, devra témoigner devant le juge, selon la décision rendue vendredi par le tribunal de Manhattan, à New York

La fille du Président américain Ivanka Trump est poursuivie par une marque de luxe italienne, Aquazzura, qui l’accuse d’avoir violé le droit d’auteur et d’avoir copié un modèle de chaussures. Le tribunal de New York a adopté le 23 juin une ordonnance enjoignant à Ivanka Trump de se présenter devant le juge et de faire personnellement sa déposition d’ici fin octobre, annonce Bloomberg.Le juge Katherine Forrest a souligné qu’Ivanka pourrait également faire sa déposition à Washington, où elle habite actuellement, si elle n’a pas le temps de se rendre à New York.

Juin dernier, le chausseur Aquazzura a accusé Ivanka Trump d’avoir copié quasiment à l’identique l’une de ses sandales les plus connues, la «Wild Thing», qui coute près de 700 euros.

Voilà le modèle «Hetti» d’Ivanka Trump, dont le producteur est l’entreprise Marc Fisher Holdings. Les sandales sont beaucoup moins onéreuses, 134 euros:

Les représentants de Marc Fisher Holdings ont auparavant affirmé que toutes les accusations d’Aquazzura contre Ivanka étaient sans fondement, qu’elles ne visaient qu’à «renforcer la popularité de la compagnie».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;