Un attentat suicide devait viser La Mecque, premier lieu saint de l’islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés à l’occasion du Ramadan. Plusieurs personnes ont toutefois été blessées lors de la neutralisation du kamikaze qui s’est fait exploser

Les services de sécurité saoudiens ont déjoué un attentat contre la Grande Mosquée de La Mecque, le centre spirituel le plus sacré de l’Islam, a indiqué vendredi le ministère saoudien de l’Intérieur.Encerclé par la police, l’agresseur présumé s’est retranché dans un bâtiment du centre-ville, proche de la Grande Mosquée, a ajouté le ministère. Après des échanges de tirs avec la police, l’assaillant s’est fait exploser, suite à quoi le bâtiment s’est effondré, blessant onze personnes, dont six ressortissants étrangers et cinq membres des forces de sécurité.

Selon le général Mansour al-Turki, porte-parole du ministère, le groupe terroriste qui visait «le lieu le plus sacré» des musulmans, exécutait «des plans dirigés depuis l’étranger». Le porte-parole a rappelé que «plusieurs cellules terroristes avaient été démantelées ces deux dernières années à La Mecque et sa banlieue», ajoutant que leur objectif était «de remettre en cause la capacité (des autorités) du royaume à assurer la sécurité des fidèles».

Le mois du Ramadan est sur le point de s’achever avec la fête de l’Aïd al-Fitr, qui marque la rupture du jeûne, prévue dimanche. La monarchie saoudienne passe habituellement les dix derniers jours du Ramadan dans la ville sainte.Selon Reuters, les prières des fidèles venus dans la Grande mosquée n’ont pas été interrompues.

On ignore encore l’identité des auteurs présumés de l’attentat déjoué. Daech a précédemment revendiqué d’autres attaques en Arabie saoudite.

Lien

Etiquette: ; ; ;