Kiev attend une livraison d’armes défensives des États-Unis avant la fin de l’année budgétaire en cours, a indiqué le Président ukrainien, Piotr Porochenko, à l’antenne de la télévision ukrainienne. Il a également ajouté qu’il ne s’agissait pour le moment pas d’armes létales

Le Président ukrainien, Piotr Porochenko, a dévoilé des détails des livraisons d’armes américaines à Kiev. Selon lui, cette question a déjà été discutée avec le Pentagone et l’administration Trump lors de sa visite à Washington. Kiev compte obtenir des armes défensives vers la fin de l’année budgétaire en cours, a-t-il précisé en ajoutant que les armes létales ne seraient pas fournies.

«En ce qui concerne les accords défensifs, aujourd’hui nous avons un texte presque adopté. Nous attendons dans deux ou trois mois une visite du secrétaire américain à la Défense en Ukraine, et au cours de cette visite, j’espère qu’un accord sera signé. Je souligne que cela n’arrête pas le processus de livraison [d’armes, ndlr] à l’Ukraine, nous parlons de la terminologie, des armes défensives, sans parler des armes létales, parce que cela est ce que nous avons mis en priorité et le processus de fourniture d’armes défensives est très, très actif», a indiqué Porochenko à l’antenne de la télévision.

Début mai, le Sénat américain a approuvé le projet de budget fédéral jusqu’au 30 septembre 2017, qui prévoit que les États-Unis continuent de fournir une aide financière à l’Ukraine d’un montant de près de 410 millions de dollars (367 millions d’euros), comprenant le soutien militaire.

Il est à noter que le Pentagone pourrait dépenser 150 millions de dollars (134 millions d’euros) pour fournir «de l’aide, y compris la formation [militaire, ndlr], du matériel, des armes létales, une assistance logistique», ainsi que garantir «le soutien du renseignement aux militaires et en vue d’assurer la sécurité nationale de l’Ukraine».De nombreux hauts responsables tant russes qu’européens, y compris le nouveau Président allemand, Frank-Walter Steinmeier, se sont prononcés à plusieurs reprises contre les livraisons d’armes à l’Ukraine, soulignant qu’une telle politique ne conduirait qu’à une escalade du conflit dans le Donbass.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;