Moscou suppose que les dirigeants russe et américain établiront un contact lors du sommet du G20 à Hambourg en juillet, selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

Alors que l’éventualité de la rencontre entre les Présidents Vladimir Poutine et Donald Trump est sur toutes les lèvres, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a affirmé que Moscou croyait en la réalisation du tête-à-tête en question au cours du sommet du G20:

«Nous supposons qu’un contact sera établi parce que les deux Présidents seront en même temps dans le même endroit, assistant à la même réunion, dans la même salle. Il serait malvenu qu’ils ne s’entretiennent pas — et sur plusieurs questions», a déclaré mercredi M. Lavrov lors de la conférence de presse conjointe avec son homologue allemand Sigmar Gabriel.

Le ministre allemand des Affaires étrangères a à son tour qu’il espérait que la rencontre aurait lieu.

M. Lavrov a ensuite souligné la nécessité de normaliser le dialogue entre la Russie et les États-Unis et a fait remarquer que des contacts bilatéraux avaient souvent lieu lors de réunions de ce type.La Maison-Blanche avait auparavant déclaré qu’elle n’excluait pas l’éventualité d’une rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine en marge du sommet du G20 à Hambourg les 7 et 8 juillet.

Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a communiqué aux journalistes qu’aucune rencontre Poutine-Trump n’était prévue pour le 7 juillet dans le cadre du sommet.

Lien

Etiquette: ; ; ;