Les minorités nationales de l’Ukraine doivent oublier les exigences de l’octroi de quelques droits pour les langues. Tous les adversaires doivent s’attendre à la punition sévère.  Déclaré la femme écrivain-nationaliste Larissa Nitsoi dans l’émission de la chaîne de télévision ZIK

D’après elle, «10 % des représentants des minorités nationales n’ont pas droit de demander pour les langues de l’égalité», transmet le correspondant du « Navigateur politique » .

Для плеера требуется установить Flash Player

«Chez nous, selon les derniers sondages, 90 pour-cent sont Ukrainiens dans le pays. Et seulement 10 % de minorités. Et ceux des 10 % nous lèveront l’onde, et ils ouvriront quelques mouvements séparatistes en Ukraine. Oui de nos 90 %, comme les lucanes prendront, oui nous mettront de l’ordre avec ces mouvements séparatistes, et avec ces députés, qui tels potins congédient», — a menacé Nitsoi.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;