Pyongyang a annoncé mardi avoir procédé avec succès à un tir de missile balistique intercontinental, précisant qu’il avait atteint 2.802 kilomètres d’altitude

La Corée du Nord a confirmé avoir testé avec succès le missile Hwasong-14, a indiqué la télévision officielle du pays. Le missile a atteint une altitude de 2.802 kilomètres et a volé sur 933 kilomètres pendant 39 minutes avant de frapper avec précision son objectif.

La vidéo de l’annonce:

Для плеера требуется установить Flash Player

L’annonce officielle indique que le tir du missile balistique «n’a eu aucun impact négatif sur la sécurité des pays voisins». Le missile a volé selon la trajectoire prévue pendant 39 minutes et a frappé la cible fixée dans l’espace aérien au-dessus de la mer du Japon.

Le dirigeant nord-coréen a signé l’ordre de tir d’essai du missile balistique intercontinental Hwasong-14 le 3 juillet. L’expert américain Jeffrey Lewis a posté sur son compte Twitter une photo de ce qui pourrait être un missile Hwasong-14:

Hwasong-14. Ce devrait être ce missile, sauf si nous nous trompons sur le système de numérotation.

Le tir a provoqué l’indignation du Japon, de la Corée du Sud et des États-Unis. Tokyo a dénoncé une provocation et jugé inadmissibles les tirs de missiles à répétition réalisés par la Corée du Nord, qui représentent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu.

Quant aux États-Unis, Donald Trump a comme à son habitude commenté l’incident via Twitter.

Bien que dans son message M. Trump ait appelé la Chine à «adopter une démarche résolue vis-à-vis de la Corée du Nord», le ministère chinois des Affaires étrangères a de son côté exhorté toutes les parties à la retenue.

«À l’heure actuelle, les parties doivent faire preuve de retenue, et il ne faut pas prendre de mesures susceptibles d’aggraver la situation. Nous devons contribuer au maintien de la stabilité», a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, ajoutant que son pays dénonce le tir nord-coréen.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;