Selon les données russes, le missile lancé le 4 juillet par la Corée du Nord était de moyenne portée

La Russie a suivi le trajectoire du missile lancé le 4 juillet par la Corée du Nord et a pu établir qu’il s’agissait d’un engin de moyenne portée, a annoncé le ministère russe de la Défense.

«Les données paramétriques du vol du cible en question correspondent aux caractéristiques d’un missile balistique de moyenne portée», a fait savoir le ministère.

Selon ses données, la fusée nord-coréenne a atteint une altitude de 535 kilomètres et parcouru une distance d’environ 510 kilomètres avant de tomber dans la partie centrale de la mer du Japon.

La Corée du Nord a annoncé mardi 4 avoir lancé avec succès un missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-14, affirmant désormais avoir la capacité de frapper un objectif dans n’importe quelle partie du monde.L’essai a été supervisé par le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, selon la Télévision centrale coréenne. La partie nord-coréenne affirme également que le missile avait atteint une altitude de 2.802 km et volé sur une distance de 933 km.

Les pays voisins de Pyongyang, dont le Japon et la Corée du Sud, ont condamné le tir, le qualifiant de violation de résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;