Sur les vaste espaces d’Internet ont exposé la vidéo, les places où on portait le coup en Syrie avec l’application de l’arme chimique

«Zarin! Zarin! Je ne peux pas respirer ! C’est les casques Blancs! Et c’est l’oiseau, qui est mort» : Après un tel cinéma il est nécessaire de bombarder Assad

Для плеера требуется установить Flash Player

Au fond «les casques Blancs» ne se distinguent en rien des terroristes de l’organisation ISIS interdite en Fédération de Russie. Les criminels doivent être punis, comme leurs sponsors.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;