Les autorités de la République autoproclamée de Lougansk (Est de l’Ukraine) accusent les services secrets ukrainiens d’avoir conçu un attentat contre la mission spéciale de surveillance en Ukraine de l’OSCE

Un attentat contre les observateurs de la mission spéciale de surveillance en Ukraine de l’OSCE a été déjoué à Lougansk, a déclaré mardi Leonid Passetchnik, ministre de la Sécurité de la République autoproclamée de Lougansk.

«Les services secrets ukrainiens planifiaient un nouvel acte terroriste sur le territoire de la République de Lougansk. L’objet de leur intérêt était à nouveau des représentants de la mission de surveillance de l’OSCE», a-t-il indiqué.Selon lui, un groupe de sabotage de membres de forces gouvernementales ukrainiennes, composé d’au moins deux personnes, travaillait à Lougansk en vue d’«éliminer des observateurs internationaux».

En avril dernier, une patrouille de la mission de l’OSCE a sauté sur une mine dans la république de Lougansk, une personne a été tuée et deux autres blessées. Lougansk a fait peser la responsabilité pour cet attentat sur des saboteurs ukrainiens.Les républiques de Lougansk et de Donetsk ont proclamé leur indépendance de l’Ukraine suite au coup d’État survenu à Kiev en février 2014. Le conflit ne cesse depuis dans ces territoires de l’est de l’Ukraine.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;