La création de deux nouvelles zones de désescalade a été approuvée lors de la cinquième session de pourparlers sur la situation en Syrie à Astana, mais les documents ne seront pas signés avant la prochaine session de négociation

Lors des négociations sur la Syrie qui se déroulent actuellement à Astana, les parties présence ont convenu de créer deux nouvelles zones de désescalade en Syrie, a déclaré à Sputnik une source au courant de l’avancement des négociations.

«Deux zones ont été approuvées —Ghouta Est et le nord de Homs. Il n’y a pas encore de solutions sur Idlib, on n’y arrivera probablement pas aujourd’hui», a précisé la source.Les documents sont presque prêts, mais l’un des protagonistes a exprimé le désir d’adopter l’ensemble des documents en même temps, a précisé la source.

«Au total, il y a sept documents qui régissent le mandat, l’utilisation des armes et ainsi de suite. Par conséquent, la décision a été prise de tenir une réunion du groupe de travail la semaine prochaine à Téhéran afin de finaliser ces documents (…). Ils seront signés à un haut niveau lors de la prochaine session», a-t-elle déclaré. Un round de négociations qui devrait se tenir dès que les documents en question seront finalisés, ajoute cette même source.

Une cinquième session de pourparlers sur la situation en Syrie s’est ouverte ce mardi à Astana, sous l’égide de la Russie, de l’Iran et de la Turquie, pour étudier la possibilité de la mise en place de «zones de désescalade». À la veille de l’ouverture de cette nouvelle session, l’armée syrienne a annoncé lundi une trêve unilatérale du 2 au 6 juillet dans les provinces de Deraa, Quneitra et Soueïda, dans le sud du pays.Quatre rounds de négociations sur le règlement de la situation en Syrie ont déjà eu lieu à Astana: 23-24 janvier, 15-16 février, 14-15 mars et 3-4 mai. Ils ont notamment permis d’adopter un texte sur la mise en place d’un groupe opérationnel conjoint chargé de contrôler le respect du cessez-le-feu en Syrie. Les pays garants ont également signé un mémorandum sur la création de zones de désescalade en Syrie en vue de mettre fin aux violences, de préserver l’intégrité territoriale de la Syrie et de régler le conflit par des moyens politiques.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;