Suite au prolongement des sanctions économiques antirusses par l’UE, la Russie a prorogé l’embargo économique qui concerne les importations de produits agricoles et alimentaires des pays occidentaux

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé un document prolongeant les mesures économiques restrictives concernant les importations de certains types de produits agricoles, de matières premières et de produits alimentaires des pays ayant imposé des sanctions contre la Russie.

Le Conseil de l’UE a approuvé, le 28 juin, la décision de proroger d’encore six mois les mesures restrictives contre la Russie. Deux jours plus tard, le Président russe Vladimir Poutine a signé un décret prorogeant les mesures de riposte.Du 1er janvier au 31 décembre 2018, il sera donc interdit d’importer en Russie certains types de produits et de matières premières en provenance des États-Unis, de l’Unions européenne, du Canada, d’Australie, de Norvège, d’Ukraine, d’Albanie, du Monténégro, d’Islande et du Lichtenstein.

Les mesures de rétorsion contre les pays concernés s’appliquent en fonction de leur implication dans le régime des sanctions, précise le communiqué ad hoc publié sur le site Internet du gouvernement russe.Les pays occidentaux ont introduit des sanctions économiques antirusses en 2014, suite au rattachement à la Russie de la Crimée qui a suivi le coup d’État survenu en Ukraine. En réponse, Moscou a limité les importations des pays qui ont adopté les sanctions antirusses.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;